Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - Gedeon

Pages: 1 ... 10 11 [12]
166
Le 11 juin 1928
À Wasserkuppe, Fritz Stamer réalise le premier vol soutenu d'un planeur propulsé par un moteur à "réaction".

Fritz Stamer était un pilote allemand , instructeur de vol et concepteur d'avions. Stamer a été impliqué de manière significative après la Première Guerre mondiale dans la formation de monoplace sur les planeurs en Allemagne.

Le 10 juin et le 11 juin 1928, il fut le premier à effectuer un vol avec un planeur le canard RRG de type fusée . Après le troisième vol, cependant, la machine a brûlé.

Fritz Stamer a été sélectionné comme pilote parce qu'il était le pilote d'essai de Lippisch pour ses avions. Le premier vol de fusées habitées a eu lieu le 11 juin 1928 sur la Wasserkuppe . Une première tentative de démarrage ce jour-là a échoué. L'avion n'a pas décollé et la fusée a simplement brûlé.
 
À la deuxième tentative, Friedrich Stamer a volé dans l'avion équipé de deux roquettes solides pour environ 1,5 km. Le départ a eu lieu, cependant, avec une corde en caoutchouc. Les deux fusées équipées de 4 kg de poudre ont été commutées par cockpit cockpit l'un après l'autre s'allumait électriquement et fournissait une poussée toutes les 30 secondes. Un contrepoids sous le fuselage compensait le déplacement du centre de gravité en brûlant le carburant. Le vol n'a duré que 80 secondes environ.

La troisième tentative de vol a tenté de lancer les deux roquettes en même temps, mais l'une des roquettes a explosé et l'avion a pris feu. Cependant, Stamer a pu atterrir et s'en sortir indemne d'une hauteur de 20 mètres alors que l'avion était complètement brûlé. Sur ce, aucune autre tentative n'a été faite avec un canard . Le but de ces expériences était de développer une méthode de lancement alternative pour les planeurs.

Le projet a été financé par Opel. Les fusées sont venues de Friedrich Wilhelm Sander , qui a entrepris de nombreuses expériences avec des fusées à combustible solide avec Fritz von Opel à l'époque. Alexander Lippisch a développé plus tard, entre autres avec le Messerschmitt Me 163 le premier avion de fusée produit en masse.*

En fichier ci attaché la photo du canard.



11 juin 1947
Le So.7050, un biplace de tourisme monomoteur, effectuait son premier vol.

Bonne journée,
A+ GD

167
Le 8 juin 1908 :
Alliott Verdon-Roe réalise un vol de 45 m sur son biplan Roe Biplan n° 1. Il ne sera pas reconnu comme 'premier aviateur britannique' en l'absence de témoins officiels.

Le 8 juin 1909
Au camp-école d’aviation Levavasseur-Antoinette de Bouy en Champagne, ce matin là, Hubert Latham expérimente un vol à bord de son « Antoinette III » par vent latéral de 25 km/h. A 6 h 30, il réussit un tour de piste sans incident. A 7 h 30, décollage en 50 mètres de roulage, il prend de la hauteur (30 m) et s’éloigne vers Mourmelon puis retour, allumage coupé, avec remise de gaz près du sol. Cette expérience est répétée trois fois, le dernier atterrissage s’effectuant en vol plané.

Le 08 Juin 1934
MB-130A « Guynemer »   
1 prototype   
1 er vol 8 juin 1934 à Villacoublay bombardier monoplan bimoteur 2 moteurs Gnome & Rhône 14 Kdrs de 760 ch (envergure 18,83m et longueur 15,55m)
Plus de détails sur le lien ci dessous:
https://www.dassault-aviation.com/fr/passion/avions/bloch-militaires/mb-130-136/

Bonne journée,
GD




168
Le 7-10 juin 1931
Doret et Le Brix dépassent les 10 000 km en distance en circuit fermé sur Dewoitine Trait d'Union.

Envergure   28.00   m   
Longueur :14.40   m
Hauteur :   5.00   m           
Equipage   3               
Masse à vide :   3100   kg   Masse totale :   9800   kg

Motorisation :   1 Hispano-Suiza 12Nb de 650 ch
Vitesse maximale :   245   km/h
Vitesse de croisière :   175   km/h
Autonomie :   11000   km

Bonne soirée,
GD

169
Le 6 Juin 1944
Quelques chiffres:
832           Nombre d’avions Douglas C-47 Dakota engagés dans la nuit du 5 au 6 juin 1944
2 218   Nombre de bombardiers alliés engagés dans la nuit du 5 au 6 juin 1944
1 900   Nombre d’avions et de planeurs alliés utilisés dans la nuit du 5 au 6 juin 1944

Les opérations aériennes du Jour J
Ci dessous un lien intéressant (attention un contrôle sera effectuer pour voir si vous avez bien appris) :)
https://www.dday-overlord.com/debarquement-normandie/operations-aeriennes

Le 6 juin 1946
Premier vol du Nord NC.3021 « Belphégor » qui était un appareil expérimental monoplace monomoteur.


Le 6 juin 1955
A Buc, le record du monde d’altitude pour hélicoptères toutes catégories sera battu par une SE-3130 « Alouette II » avec 8 209 mètres.

Le 6 juin 1955
Avec un hélicoptère Bell, Jean Moine atterrit et décolle du sommet du Mont Blanc.

Bonne journée,

A+ GD

170
Le 4 juin 1945
Premier vol du SNCAN (Stampe) SV.IVC qui était un biplace école monomoteur de voltige.

-Motorisation
Moteur   Renault 4P
Nombre   1
Type   4 cylindres en ligne inversés refroidi par air
Puissance unitaire   140 ch
-Dimensions
Envergure   8,40 m
Longueur   6,90 m
-Masses
Maximale   750 kg
-Performances
Vitesse maximale   230 km/h
Vitesse de décrochage   55 km/h
Vitesse ascensionnelle   270 m/min

-------------------------------------------------------------------------------
Le 4 juin 1947
Le Morane Saulnier 600, biplace d’entraînement et de tourisme monomoteur, effectuait son premier vol.

-Caractéristiques générales
Equipage: 1
Capacité: 1 passager
Longueur: 7,46 m (24 pi 6 po)
Envergure: 9,6 m (31 ft 6 in)
Hauteur: 2,7 m (8 pi 10 po)
Aile: 14,5 m 2 (156 pi2)
Poids brut: 664,5 kg (1 465 lb)
Groupe motopropulseur: 1 × piston à quatre cylindres Hirth HM 504A-2 , 74,6 kW (100,0 ch)
-Performance
Vitesse maximale: 190 km / h (103 km / h)
Vitesse de croisière: 162,5 km / h (88 km / h)

--------------------------------------------------------------------------------

Le 4 juin 1955
Piloté par Charles Goujon, le SO-9050 « Trident » sera le premier à franchir mach 1 en montée. Il était propulsé par deux Turboméca « Gabizo » et une fusée SEPR.

Constructeur   Drapeau : France SNCASO
Rôle   Intercepteur
Statut   Prototype
Premier vol   2 mars 1953
-Motorisation
Moteur   SEPR 481 + 2 × Turboméca Marboré II
Nombre   1 + 2
Type   moteur fusée + 2 turboréacteurs
Poussée unitaire   4 500 kgp + 2 × 400 kgp
-Dimensions
Envergure   7,57 m
Longueur   14,37 m
Hauteur   2,84 m
Surface alaire   16,58 m2
-Masses
Maximale   5 055 kg
Performances
Vitesse maximale   2 060 km/h
Plafond   24 000 m

ça pousse au C...L

Bonne journée,
A+ GD



171

09h21, le 29 mai 2017 (Europe1)

Travolta fait don de son Boeing 707 à un musée australien

John Travolta avait acheté ce Boeing 707 en 2002.@ AFP (Archives)

C'est un don à nul autre pareil : John Travolta a annoncé qu'il allait se séparer de son Boeing 707 au profit d'un musée australien de l'aviation.

L'acteur américain John Travolta a annoncé le don de son "bien-aimé" Boeing 707 à un musée australien de l'aviation et espère faire partie de l'équipage qui emmènera l'avion vintage sur l'île-continent.

Travolta, pilote certifié et ambassadeur de Qantas. Le tombeur de "Saturday Night Fever", qui est un pilote certifié et aussi l'ambassadeur de Qantas, avait acquis l'appareil construit en 1964 pour la compagnie australienne quand celle-ci l'avait retiré du service 30 ans plus tard.


"C'est avec grand plaisir que je fais cette annonce historique du don de mon bien-aimé Boeing 707 à la Société pour la restauration des avions historiques (HARS)", a annoncé l'acteur dans un communiqué publié ce week-end.

Une restauration nécessaire pour le voyage. La Historical Aircraft Restoration society (HARS), une institution basée à Albion Park, localité à 140 km au sud de Sydney, doit contribuer à la restauration de l'appareil pour lui permettre d'entreprendre le long voyage depuis les Etats-Unis.

"L'appareil nécessite actuellement beaucoup de travail de restauration pour être remis en état d'assurer un vol sûr", a ajouté l'acteur. "J'espère faire partie de l'équipage qui emmènera l'avion en Australie."

Les Boeing 707 avaient ouvert une nouvelle ère. Les Boeing 707 avaient dominé le transport aérien dans les années 1960, inaugurant une nouvelle ère où les voyages au long cours n'étaient plus seulement l'apanage du transport maritime et ferroviaire.

John Travolta avait notamment piloté son Boeing 707 jusqu'en France en août 2002 dans le cadre d'une publicité pour Qantas, atterrissant à l'aéroport du Bourget, près de Paris, où il avait fait visiter son appareil à la presse.

Travolta fasciné par les avions. Il avait obtenu deux mois plus tôt le grade de commandant en second sur un Boeing 747-400 Jumbo Jet, après avoir passé les tests sur simulateurs de vol.

"Quand j'étais enfant, je vivais dans une petite ville à côté de l'aéroport new-yorkais de La Guardia", avait alors dit John Travolta. "Je regardais les avions passer au-dessus de ma maison et depuis ils me fascinent."

Bonne journée,
A+ GD




172
Le 28 mai 1947
Le Morane Saulnier 572, quadriplace de tourisme monomoteur, effectuait son premier vol.
Pour plus de détails demandez à Warbird :)
Salut Warbird


Le 28 mai 1971
À Bordeaux, le biréacteur court courrier Dassault « Mercure 01 » effectua son premier vol. Il était équipé de deux réacteurs Pratt et Whitney Snecma JT-8.D.15 et l’équipage était composé de Jean Coureau, Jerôme Resal et Gérard Joyeuse.

Le 28 mai 1987
Mathias Rust (Allemagne) pose son Cessna sur la place rouge à Moscou.
Plus d'informations sur le garçon ci dessous. + plan de vol.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mathias_Rust_(aviateur)
(Copiez le lien pour l'ouvrir)

Le 28 mai 1992
Au moyen de 16 satellites placés en orbite autour de la terre à 20 200 km, le système GPS (Global Positioning System) permet de donner la position précise d’un avion ou de n’importe quel mobile. Chaque satellite émet des signaux générés par une horloge atomique qui sont captés par des récepteurs GPS sur la terre. La mesure de l’intervalle entre les codes de quatre satellites détermine une position précise.

Le 28 mai 1997
L’Américaine Linda Finch effectue le tour du monde tenté par Amelia Earhardt en 1937. Le vol a été effectué sur un avion identique (Lockheed Electra) mais équipé d’un GPS.
Plus d'informations sur cette Dame (respects)
https://en.wikipedia.org/wiki/Linda_Finch

Bonne journée,
A+ GD

173
Le 25 mai 1911 dans le ciel : Départ du tour de France de Ménard

Ce jeudi 25 mai 1911, l’aviation militaire est en effervescence, une agitation qui s’explique par le départ donné en ce jour du long raid aérien que se propose de réaliser le sous-lieutenant Ménard. En effet, ce dernier a pour dessein d’accomplir un tour de France par la voie des airs.

Pour mener à bien son entreprise, l’officier Ménard prend son envol ce jeudi 25 mai 1911 au petit matin, sur les coups de trois heures, entraînant dans sa tentative un passager, le lieutenant Do-Huhu. C’est ainsi que les compagnons décollent de l’aérodrome de Mourmelon avec comme but en tête de couvrir une boucle de pas moins de trois mille deux cents kilomètres.

Et c’est sous les meilleurs auspices que se présente cette randonnée aérienne hexagonale, Ménard étant installé aux commandes d’un appareil Henry Farman : rien que dans la matinée, le lieutenant Ménard va battre plusieurs records : record du vol sans escale avec passager (250 kilomètres) et celui de la plus longue distance (600 kilomètres) ! De nouvelles victoires pour l’aviation militaire seulement entachées par une panne de moteur qui va un peu retenir Ménard à Poitiers.


 (Il fut le premier pilote à poser un aéroplane à Rochefort,sa ville natale, à l’occasion du Tour de France aérien de 1911), l’auteur s’attache surtout ici à relater l’histoire de sa rocambolesque évasion du camp de prisonnier d’Ingolstadt en Allemagne, en 1916.
En effet, à l’entrée en guerre de la France, Victor Ménard, détenteur d’un brevet de pilote depuis 1910
après avoir débuté en tant que mécanicien sur ballons dirigeables, est naturellement affecté en tant que
lieutenant-pilote à l’escadrille HF 32.

Le 12 octobre 1914, il est envoyé en mission : il s’agit d’une reconnaissance au-dessus de la ville de Lille,
encerclée et soumise à un bombardement intensif. Le temps presse et le quartier général veut savoir si le
20ème bataillon de Chasseurs a réussi à arriver en renfort. Victor Ménard accomplira cette mission, se
posant en acrobate sur l’esplanade qui se trouve devant la citadelle, sous la mitraille ennemie avec à son
bord des dépêches, une caisse remplie de pigeons voyageurs et quelques médailles à distribuer.

Bonne journée,
A+ GD


Pages: 1 ... 10 11 [12]