Auteur Sujet: Çà c'est passé un 2 Octobre 1910  (Lu 51 fois)

Gedeon

  • Moderator
  • .
  • Messages: 85
    • Voir le profil
Çà c'est passé un 2 Octobre 1910
« le: 02 octobre 2018, 11:45 »

Le 2 octobre 1910,
Au-dessus de Milan au "Circuito Aereo Internazionale", première collision aérienne de l'histoire entre un Farman, piloté par le Captain Bertram Dickson*, et une Antoinette, à bord de laquelle se trouve un aviateur du nom de René Thomas.

*Le capitaine d’armée de Dickson, en Ecosse, alors consul adjoint du Foreign Office, était l’un des principaux pionniers du vol au monde. Winston Churchill, voyant un spectacle de Dickson, fonda le Royal Flying Corps en 1912 puis devint la RAF en 1918.

Dickson Thomas et Rene Thomas sont tombés et blessés, mais le Français à récupéré en quelques jours (contusions et des blessures mineures au visage, l' épaule gauche et les jambes), Dickson a subi de graves blessures internes, une fracture du bassin et des côtes dont il ne s'est jamais rétabli.

Thomas a ensuite conduit les voitures et est rapidement devenu l'un des meilleurs coureurs au monde. En 1914, il remporte les 500 milles d'Indianapolis et, en 1924, établit le record du monde de vitesse sur quatre roues (environ 230 km / h). Il est devenu le leader incontesté d'une course très populaire dans les années 20 et 30, la "cronoscalata". Il est mort plus de 90 ans.



Collision aérienne:
La collision aérienne ou collision en vol, appelée aussi abordage par le Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile, est un accident aérien dans lequel il y a un impact violent en l'air entre au moins deux aéronefs ou entre un aéronef et d'autres objets (oiseaux, câbles de lignes électriques).

La première collision aérienne entre deux avions de ligne a lieu au-dessus du territoire français le 7 janvier 1922 à Thieuloy-Saint-Antoine. Un De Havilland DH.18 de la Daimler Airway percute un Farman F.60 de la Compagnie des grands express aériens, faisant sept morts. Plusieurs mesures sont prises à la suite de cet accident : équipement de radio obligatoire dans tous les avions de ligne, mise en place de couloirs aériens bien définis.

Facteurs
Les principaux facteurs expliquant ces collisions sont humains (mauvaise communication, incompréhension entre le pilote et le contrôleur aérien ou entre les pilotes, erreur de navigation, baisse de vigilance, modification des plans de vol) et matériels (absence du Traffic Collision Avoidance System et du Airborne collision avoidance system , pannes). Bien que rares en raison de l'immensité de l'espace aérien, les collisions se révèlent plus fréquentes près ou dans les aéroports, en raison de la densité du trafic aérien.

Les causes peuvent être une erreur de pilotage ou encore des erreurs du contrôle aérien , comme ce fut le cas pour l'accident aérien d'Überlingen.

Conséquences:
Les collisions en vol font partie des accidents aériens les plus dangereux en raison de la vitesses élevée et de l'altitude des aéronefs. Ces collisions entraînent une perte de contrôle temporaire ou permanente, conduisant le plus souvent à un atterrissage d'urgence ou à un crash.

A tous les pilotes soyez prudents.

Bonne journée,
A+ GD
« Modifié: 02 octobre 2018, 12:12 par cro »